Blog

Quels aliments sont recommandés en cas d’intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten
Aussi appelée maladie cœliaque, est fréquente. Contraignante, elle oblige à supprimer de son alimentation tous les produits contenant du blé, de l’orge, du seigle ou de l’avoine.

Alors par quoi remplacer ces aliments et quel régime alimentaire adopter ?

Une réaction immunitaire
Le gluten est un mélange de protéines contenues dans certaines céréales comme le blé, l’orge ou encore le seigle. On trouve du gluten dans de nombreux aliments. L’intolérance au gluten entraîne, en cas d’ingestion de gluten, une irritation de l’intestin grêle. Celui-ci provoque une réaction immunitaire anormale qui entrave l’absorption des minéraux et vitamines. Elle se manifeste principalement par des symptômes digestifs (ballonnements, diarrhée), de la fatigue, de l’anémie et des douleurs articulaires.

L’origine de l’intolérance au gluten est mal connue. Certains facteurs génétiques et environnementaux pourraient en être la cause. Les habitudes alimentaires des nourrissons pourraient aussi jouer un rôle dans le développement à l’âge adulte d’une intolérance en gluten.

Les aliments dont il faut vous méfier
De nombreux aliments contiennent du gluten. C’est le cas par exemple de certaines céréales comme l’orge, le blé, le seigle, l’épeautre, l’avoine, le kamut ou le boulgour, mais aussi de tous leurs dérivés : pâtes, pain, semoule, farine, flocons, sans oublier la bière.

Mais le gluten se cache aussi dans de nombreux produits transformés. Il est en effet utilisé dans l’industrie agroalimentaire pour apporter du liant. On le retrouve donc souvent dans les plats préparés et autres aliments industriels, comme par exemple les biscuits, certaines sauces tomates, yaourts ou fromages, les cubes de bouillon… Certains médicaments et autres compléments alimentaires sont eux aussi à bannir, leur enrobage contenant du gluten.

Côté étiquettes, méfiez-vous enfin des appellations type malt, amidon, protéines végétales hydrolysées, agents anti-agglomérants, épaississants : il s’agit bien souvent de gluten !

Par quoi remplacer le gluten ?
Si vous êtes intolérante au gluten, il vous est recommandé d’adopter une alimentation simple, comportant des aliments frais, le moins transformés possible. Vous pouvez donc consommer sans danger des fruits, des légumes, des viandes, volailles et poissons frais et la plupart des produits laitiers.

Remplacez l’orge, le blé, le seigle et les autres céréales contenant du gluten par du riz, du soja, du millet, du quinoa, du maïs, des pommes de terre, des pois chiches, des châtaignes ou des lentilles.

N’oubliez pas aussi que vous pouvez consommer ces céréales sous forme de farines : pratique pour la préparation de vos gâteaux et autres petits plats !

A moins que vous ne préfériez la poudre d’amande ou de noix de coco ? La fleur de Maïs, type Maïzena, est elle aussi autorisée : elle est parfaite pour épaissir vos sauces en un tour de main.

Pour remplacer votre pain, pensez également à la machine à pain. Pratique, elle vous permettra de préparer vous même vos pains en les confectionnant avec des farines sans gluten.

Sachez enfin que vous pouvez trouver de nombreux plats préparés garantis sans gluten en magasins bio.


Source : Top Santé

Partager & Imprimer

Un Commentaire

  1. Avatar
    Joyce 8 mois ago

    Merci, je les connais par coeur maintenant, je ne dois pas absorber de gluten à cause de ma maladie et de son syndrome.

Laisser un commentaire