Blog

Avec quoi cuisiner le Curcuma ?

En allant faire mon marché, je me suis retrouvé devant un étal d’épices. Çà sentait rudement bon ! Je me suis imprégné de ses bonnes odeurs et me suis retrouvé avec un sachet de curcuma en poudre dans les mains. J’en ai beaucoup entendu parlé mais je ne m’en étais jamais servi.

C’est donc tout naturellement que j’ai demandé à la personne qui tenait le stand de me dire comment le cuisiner. Elle m’a expliqué et m’a même conseillé d’en mettre dans les pâtisserie (style gâteau aux yaourt).

De retour du marché j’ai fait des recherche sur la toile et en voici le résultat !

Origine :

  • Inde

Autres noms :

  • safran indien,
  • safran du pauvre,
  • gingembre mangue,
  • Terra merita,
  • haldi (indien),
  • épice de longue vie,
  • turmeric (anglais),
  • golden spice (anglais),
  • al-kourkoum (arabe),
  • souchet des Indes,
  • souchet de Malabar,
  • culcuma (dans certains vieux registres français),
  • safran péi (ile de la Réunion),
  • safran calédonien,
  • ranga, rega, kunyit (indonésien),
  • ukon (japonais),
  • petit bois jaune,
  • kunkuma (sanscrit)…

…et bien d’autres noms en rapport avec ses vertus médicinales.

Pour la petite histoire :

Qu’est-ce que le curcuma ? Le curcuma est une plante vivace dont on consomme le rhizome (la racine), racine qui nous donne l’épice bien connue. On s’en sert à la foi comme condiment, comme colorant et comme plante médicinale aux vertus thérapeutiques.

Le curcuma est le résultat de nombreuses sélections de plantes, à tel point qu’on doute qu’une espèce sauvage de curcuma ait existé.

Il existe de nombreux écrits anciens citant l’épice jaune dans la littérature indienne, certains traitant en détail des bienfaits pour la santé du rhizome, comme par exemple dans l’Atharva-Véda, où il est indiqué qu’un massage à la poudre de curcuma aide à soigner les malaises cardiaques.

C’est une épice utilisée en Inde depuis plus de 4000 ans. Très employé en cuisine indienne donc, il possède une place de choix dans la cuisine chinoise, thaïlandaise, japonaise, indonésienne et créole.

Il arrivera en Europe qu’à partir du 18e siècle, grâce aux grandes puissances navales hollandaise, anglaise, portugaise et française. Ce n’est qu’au 19e siècle que Joseph Hubert l’apportera dans les îles et dans la cuisine créole où il est utilisé à toutes les sauces, particulièrement sur l’ile de la Réunion.

Le curcuma a longtemps été appelé turmeric, qui vient du latin terra merita, ce qui signifie terre intéressante. Il est toujours appelé turmeric en anglais. Le terme curcuma est un dérivé du mot arabe « kourkoum » qui signifie « safran ».

En Inde, le gingembre mangue est considéré comme une épice sacrée et de bon augure.

C’est un puissant colorant qui peut facilement tâcher les vêtements et qui entre dans la composition du curry. On l’utilise d’ailleurs souvent à la place des graines de rocou pour colorer les plats.

On se sert du curcuma pour teindre les robes des bonzes.

Bien que le curcuma soit parfois appelé safran indien ou safran du pauvre, le safran et le curcuma sont deux épices totalement différentes.

Comment utiliser le Curcuma en cuisine ?

Il est de la même famille que le gingembre et la cardamome, les zingibéracées.
Il colore les mayonnaises, les œufs brouillés, les sauces à la crème, les fromages au four, le riz, les pommes de terre, les lentilles ou encore les pâtes.
Epice au parfum léger, saupoudrez-en dans vos salades ou dans vos vinaigrettes. D’ailleurs c’est un des ingrédients de notre mélange d’épices pour salade.

Le safran du pauvre s’associe très bien avec le basilic, le chou-fleur, les pommes de terre, les lentilles, les haricots, la volaille, les poissons blancs, les moules et les sauces à base de tomate.
Le curcuma possède une saveur chaude mais douce, il peut être utilisé dans tous les plats, n’hésitez pas à en mettre partout. On peut même étonnamment en mettre dans les desserts comme par exemple : une demi-cuillère à café dans votre pâte à crêpes ou à gaufres.
Certains préparent un mélange appelé curcumin, qui est un mélange de curcuma et de cumin, à vous d’essayer !

En racine, vous pouvez en mettre un morceau dans vos thés et infusions (accompagné d’un poivre c’est encore meilleur au goût et pour votre santé !). Même la poudre s’intègre dans des boissons bien-être, qu’elles soient à base de fruits, d’herbes ou de lait comme le golden milk.

C’est l’ingrédient de base des mélanges les plus connus dans le monde de la cuisine comme le colombo, le curry, le massale ou le mélange d’épices satay !
Pour résumer, saupoudrez, pour 2 personnes, une cuillère à café de curcuma dans tous vos plats (plutôt en fin de cuisson) !
Prenez garde à ne pas en mettre sur vos vêtements, ça tâche !

Quelles sont les propriétés du Curcuma pour la santé?

On prête d’innombrables propriétés au curcuma, principalement en médecine Ayurvédique, il convient donc de rappeler que ce n’est pas un médicament mais qu’il fait partie d’un mode de vie !
Voici quelques bonnes raisons, en plus de ses propriétés gustatives, d’acheter du curcuma.
La curcumine, principe actif du safran indien, est un puissant antioxydant qui permet de protéger le corps des dommages cellulaires occasionnés par les radicaux libres.
De plus, la curcumine agit de multiples manières sur l’inflammation chronique.
Il faut savoir que les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la curcumine sont décuplées lorsqu’elle est mélangée à la pipérine, principe actif du poivre.

  • Elle aurait un effet préventif sur la maladie d’Alzheimer.
  • Grâce à la curcumine qu’elle contient, le curcuma exerce de nombreuses actions physiologiques.
  • Son usage est particulièrement intéressant pour réduire l’inflammation articulaire et pour atténuer les inflammations du système digestif.
  • C’est un excellent antiseptique et cicatrisant.
  • Il est employé pour soigner les ulcères de l’estomac et pour protéger le foie.
  • C’est un antimicrobien naturel.

Ce n’est qu’un aperçu des vertus du curcuma, la recherche découvre tous les jours de nouvelles raisons de l’intégrer à vos recettes !

 


Source : l’île aux Épices

Partager & Imprimer

4 Commentaires

  1. Avatar
    Joyce 7 mois ago

    Très bon article, j’adore l’odeur des épices.

    • Merci Joyce. C’est vrai qu’avec toutes ses bonnes odeurs je me suis retenue d’en acheter plein.

  2. Avatar
    HENRICH Gisèle 7 mois ago

    Heureuse coïncidence ! Cette année ma cousine m’a enfin donné du curcuma qu’une amie ramène tous les ans du Maroc ! Elle oubliait toujours, et je n’osais pas lui réclamer !
    Donc, depuis trois mois, j’en mets à peu près dans tout ! D’autant plus qu’on m’avait parlé de toutes ses vertus dont tu parles ! Et puis ça colore joliment les sauces !

    • Merci Gigi en rentrant du marché j’ai testé la recette du clafoutis aux poireaux et j’en ai ajouté la pointe d’un couteau et nous avons bien aimé.

Laisser un commentaire